Site du collectif T5 California

    

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 23 Aoû 2016 01:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mar 2006 12:09
Messages: 293
Localisation: soisy sur seine 91
C'est à trois, ma compagne Anne, notre fille cadette de 14 ans Maelle et moi même que nous nous sommes décidés pour passer un mois de nos vacances d'été, d'abord aux alentours de Naples avant de rejoindre la Sicile.
Gamin, j'avais eu l'occasion de visiter avec mes parents les sites de Pompéi, Herculanum, du Vésuve et de Paestum. Les souvenirs s'étant estompés, j'avais bien envie de les redécouvrir et de les faire connaitre à ma famille. En revanche, la Sicile nous était complétement inconnue...

Ca démarre mal
5 juillet : départ du Sud parisien vers 14h. 1ére alerte du calif peu avant Auxerre. Perte de puissance soudaine. On passe brusquement de 130km/h à 80km/h. Il y en aura 3 autres avant Chambery. A chaque fois un redémarrage semble suffire à ce que tout rentre dans l'ordre.
On décide néanmoins de passer la nuit chez des amis qui habitent sur les hauteurs de Chambery.

6 juillet : un petit tour au garage Jean Lain de Chambery. Coup d’œil rapide et remplacement d’une durite trouée par un rongeur. Départ vers l’Italie vers midi. Perte de puissance à plusieurs reprises, impossibilité de monter vers le col du Mont- Cenis. Redescente vers St Jean de Maurienne au garage Jean Lain qui accepte de faire un diagnostique le lendemain matin. Nuit au camping de St Jean.

7 juillet : dépose du calif à 8H. On passe le temps au Mac Do tout proche puis au plan d’eau D’Oudin à 40mn à pieds. On récupère le calif vers 18H allégés de 230 euros. Bilan une seconde durite coupée et donc remplacée. 2è nuit au camping après avoir apprécié la victoire des Bleus sur la Mannschaft. Cap_PDT_01_26

8 Juillet : montée vers le col du Mont Cenis avec pique nique au passage. Nous sommes des habitués du lieu, soit pour pique niquer soit pour y dormir. Le calif a atteint le col sans soucis. Les vacances commencent vraiment. :grin:

Image

Poursuite de la route jusqu’après Florence. Bivouac agréable mais tardif dans la campagne du vignoble du Chianti au bout d’un chemin de terre.

9 juillet : route vers Naples. Pique nique à côté de Frosinone. Visite de la Solfatara près de Naples en fin d’après-midi.

Image

Image

Volcan en activité avec fumerolles, odeur de soufre et boues bouillonnantes.
1er contact et 1er aperçu aussi de la possible roublardise des Italiens envers les touristes: du patron du bar du coin au gardien du site en passant par le guichetier (machine à carte bancaire en panne, tout en liquide et pas de tickets d’entrée… Nuit sur un petit parking pas très propre, indiqué par Park4night sur les pentes du Vésuve à côté d’un CC Allemand.

Image


10 juillet : "Ascension" du Vésuve, 10 euros par personne sans guide, un peu moins de 900m, 20 mn de marche pas mal de monde, des marchands de souvenirs un peu partout et des bus qui se croisent et cherchent à stationner comme ils peuvent sur l’unique petite route qui mène au sommet. Jolie vue sur la baie de Naples. Aspect éteint du cratère, aucune fumerole.
Image

Image

Image

Après midi, visite d’Herculanum, ville de 4000 habitants ensevelie sous 16 m en moyenne de coulées de boues et de lave en 79 AP JC suite à l’éruption du Vésuve. Avant cela, pique nique sur le seul parking public situé pas trop loin (500m) du site et à l’image du reste de la région, jonché de détritus Cap_PDT_01_24 . Très peu d’indications en route pour se rendre sur place. Bonne conservation de l’ensemble des bâtiments y compris de certaines peintures. Billets groupés avec Pompéi plus « autres sites mineurs (22 euros) et gratuit pour les moins de 18 ans. A noter que nos cartes » Education Nationale » nous permettront de ne payer que moitié prix. :idea:

Image

Image

Vision émouvante des squelettes figés dans leur dernière position sous les arcades de l’ancienne plage située alors à 400m du rivage actuel.

Image

Nuit au camping Spartacus, à 50m de l’entrée du site de Pompéi, 30 euros la nuit pour nous 3 avec petite piscine bar, et pour le même prix, une finale perdue contre le Portugal Cap_PDT_01_11 sur l’écran « géant » du resto installé pour l’occasion.

11 juillet : Visite de Pompéi, départ vers 11H30. Beaucoup de monde, des touristes de tous les continents, de la chaleur mais on en a pris plein les yeux. Le site est très grand (ville de 20 000 habitants) et là encore les ruines sont plutôt en bon état. On y retrouve tout ce qui faisait la vie de habitants il y a presque 2000 ans (thermes, théâtre, amphithéâtre, lupanar…)

Image

Image

Image

Image

Retour au camping vers 19H pour une bonne douche et une bonne nuit après avoir essayé de chasser la fourmilière installée l’après-midi dans le calif en profitant d’une branche de citronnier qui touchait le toit. Cap_PDT_01_15

12 juillet : Visite de la villa de Oplontis à Naples comprise dans notre billet 5 sites.
Belle villa de plus de 3000m2, (elle aussi victime du Vésuve), avec des peintures bien conservées, des petits jardins intérieurs et une piscine de 70m de long.

Image

Puis route vers la côte amalfitaine, magnifique, suspendue à la montagne comme tous les villages traversés (Positano, Praiano, Amalfi, Minori, Capo d’Orso d’ailleurs avec leurs maisons couleurs pastelles. Seul problème, aucune possibilité de s’arrêter. N’ayant jamais pu trouver un emplacement, ceux-ci étant tous réservés aux clients des restaurants et autres hôtels, on finira par manger dans le calif à l'ombre mais directement sur la route à 15h Cap_PDT_01_17

Image

Image

Image

Puis on poursuit notre route vers le Sud...

_________________
California confort 174cv avril 2005


Dernière édition par gwen le 13 Sep 2016 09:22, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2016 08:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Sep 2014 12:24
Messages: 268
Cool ce partage, vivement la suite ! :)

_________________
T5 California Beach de février 2015 - 2.0l TDI 140 cv - 4Motion
49 000 km
Notre beach...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2016 08:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2008 08:16
Messages: 2607
Localisation: Besançon (25, Doubs)
Super ce report! Image

Nous avions fait Naples et Paestum au printemps 2015, mais j'attends la suite de ce post avec impatience car les Pouilles, la Calabre et surtout la Sicile sont dans les tuyaux depuis un moment et ça ne saurait tarder pour nous...

J'avais moi aussi été étonné par les (bas) prix des sites antiques sur Naples (gratuité pour les moins de 18 ans et 22€ pour le billet combiné), à tel point que nous n'avions même pas pensé à utiliser notre Carte Professionnelle de l'EN!

Merci pour le partage et vite, la suite! :wink:

_________________
Le CriticakouaBeach- T5 California Beach - avril 2015 - 140ch - CG 6 - 4M - Bloc diff - 72 000 km - 182 nuits (37 nuits en 2018)
Le Califakouatique- T5 Calif Confort - 03/2005 - 130ch - CG 5 - 146 000 km - 248 nuits entre 2008 et 2014 - vendu

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2016 09:09 
Hors ligne

Inscription: 18 Aoû 2016 12:18
Messages: 80
Je croyais que notre carte EN était seulement pour les musées nationaux français. C'est une cousine de ma femme qui m'a appris y a 2 semaines qu'elle essayait de la faire passer un peu partout en Europe et que parfois ça marche. (Même une fois en Grèce ils ont cru qu'elle était journaliste)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2016 11:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Nov 2011 16:37
Messages: 820
Localisation: 91
Merci................

_________________
California 2012 : 2l tdi 140 vert fresco, 5places , GPS Rns510, radar AV/AR, volant multifonction, porte latérale électrique, auvent, porte vélo VW, 3ème moustiquaires...
VENDU!
Maintenant en Family Van de chez Camperêve.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2016 15:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mar 2006 12:09
Messages: 293
Localisation: soisy sur seine 91
Merci pour vos commentaires. :grin:

Après la côte amalfitaine s’ensuit une longue étendue de plages en direction du Sud. A la recherche d’un bivouac et face à la saleté de tous les parkings de plage, on finit par s’installer sur un emplacement « Camper » au bord de la plage (privée) entre Spineta Nuova et Paestum à Eboli chez Bagni Cinzia pour 10 € négociés au lieu de 25. 1er bain de mer (chaud) de l’année et douche gratuite sur la plage.

13 juillet : petit déjeuner en bord de mer puis footing pour Anne et moi en retrait de la plage pour éviter de passer par une succession de plages privées Cap_PDT_01_15 . Plutôt agréable à l’ombre des pins si ce n’est qu’il nous faut éviter en permanence les détritus Cap_PDT_01_01 . On enchaîne par un plouf avec Maelle, une douche rapide sur la plage et on file vers le site grec de Paestum. Billet gratuit pour notre fille de moins de 18 ans, et moitié prix pour les profs soit 4,50€ au lieu de 9€. On prendra un petit guide (pas le monsieur mais le livre Cap_PDT_01_30 ) pour 5 €. Très bel ensemble de temples grecs, les mieux conservés au monde d’après le guide. Les 3 temples sont vraiment impressionnants de par leur dimensions et leur état de conservation, en revanche il ne reste pas grand-chose du reste de la ville si ce n’est le bas des murs et la muraille d’enceinte.

Image

On décide ensuite d’aller se poser à 1 ou 2 kms, au Camper Park sul mare (Park4night), petit terrain pour cc en bord de mer à 20€ les 24h, correctement ombragé avec wc, douche froide, douche chaude à 1 € et machine à laver à 5 € qui nous permettra de faire notre 1ère lessive depuis le départ. Replouf dans la mer toute proche, douche, diner et jeu de la Bacade avant une nuit paisible.

Image



14 juillet : réveil, petit déjeuner. Pas de baignade possible, beaucoup de vent et drapeau rouge. On prend la route après le déjeuner. On choisit la route côtière SS 18( plutôt que l’autoroute), gratuite, très jolie et escarpée particulièrement entre Sapri et Scaléa.

Image

On s’arrêtera finalement pour passer la nuit sur un grand parking de la ville trouvé sur Park4night à Falerna Marina qui donne directement sur la digue. Pas terrible, beaucoup de monde et donc de bruit liés aux bars alentours. Avant de s’endormir on apprendra la nouvelle du terrible massacre de Nice.

Image

15 juillet : Départ pour la Sicile. On récupère assez rapidement l’autoroute pour Villa San Giovanni, ville à partir de laquelle on prendra le bac pour la traversée du détroit. Forfait de 38€ pour 1 voiture (ce qu’on a annoncé au guichet) et 3 passagers avec la société Caronte. Durée du trajet 25mn.

Image

On souhaite faire le trekking sur le Stromboli. Direction Office du tourisme de Milazzo. Là, les 2 employées se mettent en 4 pour nous organiser le périple à coups de téléphone. Une chambre pour 3 à 110 euros (sans petit dèj) sur l’île de Stromboli, (eh oui les voitures y sont interdites donc pas de calif). Réservation auprès d’un guide (obligatoire depuis une dizaine d'années) parlant Français (28 € / personne). Au programme, 2h30 d’ascension, 1 heure sur place (plus c’est dangereux à cause des gaz) pour admirer le cratère de nuit et 1h30 de descente. Dans la foulée on part acheter les billets de bateau. Compagnie Ustica lines SPA : 139€ A/R pour 3 personnes. Reste à réserver une place pour le calif dans un des garages tout proches « spécialisés ». Ce sera chez Adige car center pour 10 € /jour.
Il est déjà relativement tard, le temps est pluvieux, un « petit » 26° et un vent de tempête. La baignade ça sera pour une autre fois. Sur les conseils de Park4night on ira se poser pour la nuit au Camper Trinacria à Marchesana . 12 € la nuit (+3 € électricité) avec WC et douche froide. Proprios très sympas et terrain immense.

16 juillet : nuit agitée, vent et pluie. Réveil en douceur. La pluie s’arrête. On décide d’aller sur la plage juste en face, drapeau rouge, mer agitée, personne en vue.

Image

Il ne fait pas trop chaud, du coup on part pour un footing . On se rafraichit ensuite dans la mer sans pouvoir se baigner, les vagues sont trop grosses. Repas (barbecue) au Camper puis Bacade entrecoupée d’averses et de rafales de vent. Quelques courses pour préparer l’excursion du lendemain au Stromboli puis on se pose pour la nuit sur un petit parking face à la mer à la sortie de Milazzo. Une fois encore on regrette que le sol soit jonché de détritus mais comme il est déjà tard et qu’on doit se lever à 6h demain matin ça n’est pas trop grave.

Image

17 juillet : Départ pour L’île de Stromboli en aéroglisseur du port de Milazzo. Arrêt dans l’ordre aux îles Vulcano, Lipari, salina, Panarea et Stromboli pour finir. Durée, un peu plus de 2h30. Le Volcan est magnifique, un joli cône bien formé et à quelques centaines de mètres, dans la mer, un curieux gros bloc rocheux : la fin de la cheminée d’un volcan sous-marin qui émerge.

Image

Image

Après s’être balladé dans les charmantes et très fleuries ruelles blanches du village, on passe ensuite confirmer notre trek auprès de la petite société Magmatrek près de l’église. Puis on se rend à notre pension (pension Nassa). Propriétaire très sympa, chambre plutôt grande (pour 4), WIFI et plage de sable noir en contrebas à 200m. On pique nique sur la terrasse puis sieste, wifi ou ballade suivant l’humeur de chacun.

Image

Image

Image

En fin de journée, on se rend au RDV pour le Trek, on règle notre participation (28 € et 25€ pour les plus jeunes). Après une âpre discussion avec le guide, il nous autorise à garder nos chaussures de trail Salomon à défaut de vraies chaussures de randonnée mais nous recommande chaudement de louer des coupe-vent au magasin tout proche (5€). Au final, Nous ne regretterons ni les uns ni les autres.
Puis départ par groupe de 20. Environ 900m de dénivelé positif. Compter 2h30 avec plusieurs pauses pendant lesquelles notre guide nous donne quelques explications sur le Stromboli.

Image

La pente est régulière, le rythme pas trop soutenu, la vue magnifique.

Image

Arrivée à quelques dizaines de mètres du sommet, nous enfilons polaire, coupe vent et casques. Le vent souffle fort. Nous verrons surtout beaucoup de fumées, quelques reflets rouges, un jet de lave au dessus des fumées et entendrons à 3 reprises le bruit caverneux et réellement saisissant du volcan qui dégaze. Puis, frigorifiés nous redescendons à la frontale en 1h30 en glissant dans le sable noir le long des pentes du Stromboli. Une belle expérience même si le niveau d’activité volcanique n’était pas très élevé en cette période.

18 juillet : petit déjeuner sur la terrasse du bar restaurant de la place de l’église, partenaire de notre pension (20% de réduction). Les granités aux fruits frais sont divins, les meilleurs qu'on n'ait jamais bus.

Image

Vue magnifique sur le village et la plage en contrebas et petit vent rafraîchissant. Nous déambulons dans les ruelles et dans les quelques boutiques que nous n’avons pas vues la veille. Nous pique niquerons sur la terrasse de notre pension, gracieusement laissée à notre disposition de même qu’un local pour déposer les sacs et des toilettes, le temps d’attendre notre bateau de 17h. Nous passerons le reste de l’après-midi sur la plage, confortablement installés sur des transats et sous un parasol (20€ pour nous 3).

Image

Retour en bateau comme à l’aller puis on récupère le calif dans son garage. Là, le tarif à changer, 15 € la journée au lieu des 10 qui m’avaient été annoncés. Après discussion on coupera la poire en deux : 25€ les 2 jours. On achète deux pizzas au feu de bois sur le port « les meilleures de la rue » dixit le patron et on retourne bivouaquer sur le spot de l’avant-veille.

_________________
California confort 174cv avril 2005


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2016 17:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mar 2006 12:09
Messages: 293
Localisation: soisy sur seine 91
19 juillet : réveil tranquille. Pendant qu’on regarde les cartes et qu’on discute pour décider de la suite de notre périple, Maelle va se baigner puis se doucher sur la plage déjà bien remplie de baigneurs juste en dessous. Départ pour les environs de Taormine par la jolie route intérieure SS185 qui serpente dans la montagne. On laisse sur notre passage les gorges d’Alcantara : trop de monde, l’entrée est payante et il paraît qu’on y descend en ascenseur :roll:

Image

On rejoint les plages de Giardini Naxos, mais là encore, la foule, des difficultés probables pour stationner… On décide d’aller longer la côte vers le Sud pour y trouver une plage et dans le même temps un bivouac pour la nuit. Ce sera chose faite à la plage de San Marco. Baignade, (l’eau est un peu fraîche mais très claire) et cette plage de galets gris est immense, peu fréquentée et très propre. Douche décathlon pour tous, puis apéro sur la plage, seuls au monde à l’exception de 3 ou 4 pêcheurs au loin. Partie de Molkie, repas puis dodo.
Image

20 juillet : réveil matinal pour moi 8h. J’en profite pour rattraper mon retard concernant ce CR, face à la mer. Après le petit dej, on part pour un footing le long de la plage avant un bain de mer rafraichissant toujours plage San Marco pour laquelle il nous faudra nous acquitter d’un droit de stationnement de 2€ la demi-journée. Puis on prend la route afin de s’informer sur l’excursion que l’on souhaite faire au sommet de l’Etna.

Image

On se rend pour cela à Piano Provenzana, Etna Nord (l‘accès par Etna Sud est aussi possible mais un peu plus cher et plus compliqué car il y a un téléphérique à prendre en plus). C’est en fait une station de ski en grande partie détruite suite aux coulées de lave de 2002 et où s’arrête la route. De là il est possible de partir à pied pour une rando de 2h30 voir le cratère de 2002 ou alors de prendre un guide (obligatoire pour le sommet) afin de se rendre en camion 4X4 près du sommet et partir en rando pendant 4H autour du cratère. Malheureusement pour nous, la station semble bien vide et nous ne verrons personne. Le propriétaire d’une boutique nous dit de repasser le lendemain matin à 9h pour un départ à 10h. Nous descendons sur 1km avant de s’installer pour une partie de Bacade puis de Molkie, un apéro, un diner et un dodo sous la fraîcheur des arbres.

21 juillet : réveil 7h30 et à 9h on arrive comme prévu à la station pour un départ à 10H. Après renseignement, on comprend qu’il y a une rando libre d’environ 2h pour aller voir le cratère de l’éruption de 2002 situé sous le sommet ou alors une excursion en camion 4X4 de la société STAR qui va un peu en dessous du sommet pour 61 €. D’après ce qu’on a pu lire sur des forums, ça ressemble un peu à du « promène touristes » et les gens en sont souvent sortis frustrés. Nous la rando 4X4 c’est pas ce qui nous passionne Cap_PDT_01_20 . En fait on souhaite aller sur le sommet en trekking. On nous présente alors un guide qui s’apprête à partir avec un groupe. Au programme, montée de 1800 m à 2800 m en camion 4X4 puis trek pendant environ 4H avec pique nique au sommet et explications. C’est parfait, on décide de réserver pour le lendemain car pour aujourd’hui c’est trop tard. On envoie pour cela un mail en Français à info@guidetnanord.com et on reçoit une réponse positive dans la foulée (80€ par personne et 70€ tarif réduit moins de 12 ans, le tout en espèces). On avait promis à notre fille d’aller passer un journée à Etnaland (parc d’attractions aquatiques) près de Catane, c’est le moment pour le faire. Un peu réticents au départ, on ne regrettera pas finalement et il nous fera bien la journée pour faire l’ensemble du parc. (22 € par personne). On rejoint ensuite notre bivouac de la veille, sur les pentes de l’Etna, pour être au plus près du départ du lendemain matin.

22 juillet : Départ vers 9h15 de la station en camion 4X4 pouvant contenir une grosse vingtaine de personnes.

Image
Après une bonne demi-heure de montée sur une piste ou l’on verra les toits à moitié engloutis de l’ancienne station de ski, le camion nous dépose à 2800m, soit 1000m de dénivelé positif d’un coup.

Image

A partir de là démarre notre ascension jusqu’à la Bocca Nuova, la bouche la plus active actuellement à environ 3250m c’est à dire tout près du sommet (3330m). Là on en prend plein les yeux et le nez (soufre). Cap_PDT_01_27

Image

Image

On redescend ensuite quelque peu en traversant des névés recouverts de cendres.

Image

Le panorama est magnifique, avec une vue qui englobe, les côtes siciliennes, italiennes et les iles éoliennes.

Image

On s’arrête alors pour pique niquer en dessous de l’observatoire à environ 2800m.

Image

Puis vient le temps d’une descente rectiligne de 700m de dénivelé dans les petites pierres de lave et le sable noir qui glissent sous les pieds. Certains le font en courant, d’autres en marchant. On se croirait à la dune du Pilat. Un moment magique.

Image

Image

On termine les 1500m de dénivelé négatif en longeant la coulée de lave de 2002 sur un sentier forestier.

Image

Une très belle randonnée qu’on ne regrettera pas et qui nous aura permis de saisir l’immensité de ce volcan incomparable.

On redescend ensuite quelques minutes en calif pour découvrir un super spot de bivouac, frais, caché, super propre à 50m après l’entrée d’un petit chemin à gauche de la route. Parfait pour installer les hamacs :cool:

Image

Allez, je vous donne les coordonnées :grin: : 037°46 ,95’N (horizontal) 015°03,44’E(vertical)

_________________
California confort 174cv avril 2005


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2016 20:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Nov 2010 21:18
Messages: 161
Localisation: 62
Super reportage

Merci :lol:

_________________
calif blanc 102 ch,nov 2010 , surteinte vitres , porte vélos thule G6 , marquise
ne compte plus les nuits a bord


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Aoû 2016 11:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2009 21:00
Messages: 1239
Localisation: St R'nan, à côté de Brest même
Excellent, j'adore.

Les paysages volcaniques sont saisissants.

Vivement la suite ! :grin:

_________________
Calif' beach 140 Cv 4Mo- 2010 - 370 nuits - Stickers du collectif devant/derrière - 150 000km - Réhausse Seikel HD désert


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Aoû 2016 23:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mar 2006 12:09
Messages: 293
Localisation: soisy sur seine 91
23 juillet : Départ pour la région de Syracuse. On refait le plein d’eau dans une des nombreuses fontaines d’un des villages par lesquels on redescend. Puis on s’arrête prendre un « Américano », c'est-à-dire un café XXL (le Longo italien étant à nos yeux insuffisant en quantité), à Milo sur une terrasse de bar avec une splendide vue sur la côte. On poursuit notre route jusqu’au Sud de Syracuse, à Isola. C’est un ensemble de petites criques dans lesquelles on passera le reste de la journée.

Image

Au programme, pique-nique, plongées palmes, masque, tuba et bain chaud relaxant dans les piscines formées involontairement par les carriers qui ont exploité cette roche.

Image

On se dirige ensuite vers les Cava Grande de Cassibile, jolies gorges que l’on compte découvrir le lendemain. On bivouaque sur un parking de terre ombragé indiqué par 4parknight, plutôt tranquille à Avola antica.

24 juillet : Arrivée au parking (3€) de Cava Grande à 5mn au dessus de notre bivouac. L’entrée des gorges est juste à côté du parking. La descente se fait au minimum en une bonne demi-heure, plus selon l’affluence du moment sur le chemin de randonnée. Vers la fin de la descente, 2 directions s’offrent à nous, à gauche en remontant le courant ou à droite. C’est cette dernière que l’on choisira comme la plupart des gens. 5mn plus tard, on débouche sur un enchaînement de magnifiques piscines naturelles aux eaux limpides, le tout dans un cadre verdoyant composé de roseaux et lauriers rose. J’ai eu l’occasion de faire pas mal de cannyoning et j’en ai rarement vu d’aussi beaux. L’eau est plutôt chaude (environ 25°). On a pu faire quelques sauts, jusqu’à 4 ou 5 m de hauteur.

Image

Image

Pique nique sur place puis avec Anne on décide d’aller voir de l’autre côté en prenant la direction qui remonte le courant. Après avoir bien galéré à suivre un chemin hasardeux à travers les végétaux les pierres qui glissent sous les pieds, on revient sur nos pas pour se rendre compte qu’il suffit de traverser avec de l’eau à hauteur de cuisse pour se retrouver sur un chemin de randonnée qui mène à un enchaînement de jolies vasques et cascades , quasiment désertes. On retourne alors chercher Maelle pour finir tous les 3 l’après-midi dans ce petit paradis.

Image

La remontée, sur un rythme soutenu et sans pause, nous prendra une demi-heure. Ces gorges sont réellement une très belle découverte.
Au parking, le bar attenant propose des douches froides à 1 €. Parfait, ça nous évite de sortir tout notre matériel. On a enchaîné par l’apéro sur la terrasse de ce même bar pour voir le coucher de soleil sur les gorges, puis comme on n’a plus rien dans les placards, on reste manger une pizza dans le resto du bar, sous les oliviers. Les pizzas sont plutôt bonnes et bien garnies pour un prix vraiment modeste, de 2€50 à 8€. On a eu du mal à terminer.
On revient ensuite dormir au bivouac de la veille.

25 juillet : Journée repos et lessive. Ca devient urgent. On se pose au petit camping Paradisio del mare, tout proche de Fontane Bianche. 29 € pour nous 3, sans électricité, douche chaude à 0,80 cts et machine à laver à 5 €. Pendant les lessives, on profite de la plage de sable fin à 50m. Sur les conseils des très sympathiques propriétaires du camping, on décide d’aller visiter la jolie ville de Noto à 20mn. Complètement détruite suite à un tremblement de terre à la fin du 17è siècle, elle fut reconstruite dans un style baroque avec les pierres de calcaire blanches de la région. Touristique et un peu classe. On choisit alors de dîner au restaurant Modica di san Giovanni. Cadre sympa, dans une rue piétonne directement sous les fameux balcons baroques.

Image

L’occasion de goûter à une des spécialités de la Sicile : l’espadon. A l’étage, l’établissement nous fait visiter le musée consacré à San Giovani. On se dépêche ensuite de rentrer, le camping fermant ses portes à 23H.

26 juillet : On se rend à Syracuse pour se balader dans les ruelles ombragées de l’île d’Ortygie, reliée au reste de la ville par un petit pont. C’est plutôt touristique mais très agréable.

Image

On arrive sur le marché, comprenant essentiellement des étals de poissons et crustacés et des fruits et légumes. Il est facile de s’arrêter manger pour pas très cher sur des petites tables installées au milieu des stands. On prendra ainsi des assiette de poulpe et des cornets de petits poissons frits.

Image

Image

Le stand Borderi semble avoir beaucoup de succès.

Image

On y sert de grands sandwichs préparés devant le client avec toutes sortes d’ingrédients plus appétissants les uns que les autres : jambons, ricotta, tomates, basilic, origan … On abandonne avec regret face à l’importance de la file d’attente. Après avoir vu pas très loin de là le très beau Duomo,

Image

on rejoint le calif pour aller piquer une tête sur une plage de la réserve de Vendicari, paradis des ornithologues, à côté de la Tonnara, une ancienne usine de thon.

Image

2h plus tard, on reprend la route pour aller bivouaquer sur un parking indiqué par 4parknight à Ispica au Parco della Forza.

27 juillet : vers 10h, on est prêt à lever le camp. A 50m, il y a un site à visiter sur les habitations troglodytiques qui datent du néolithique (et utilisées à différentes époques par la suite) et qu’on peut retrouver tout au long d’une faille de 13 kms qui passe à l’endroit de notre bivouac, au Parco della Forza. 2€ l’entrée. En 30mn, on en a fait le tour, il ne reste plus grand-chose en état. Bof Bof.

Image

On prend ensuite la direction d‘Agrigente et plus précisément de la Scala déi Turchi,« l’échelle des turcs ». « C’est un extraordinaire pan d’argile et de calcaire » nous dit le Guide Vert, lisse et blanche. Vraiment très particulier.

Image

Image

On la contourne pour se poser sur une plage plus tranquille et se baigner dans les rouleaux de la mer un peu agitée.

Image

Difficile de bivouaquer dans le coin, on décide donc de passer la nuit dans un Camper « Camping Scala déi Turchi » juste à côté pour 20 € la nuit (WC, douches chaudes mais petits emplacements peu ombragés).

_________________
California confort 174cv avril 2005


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Aoû 2016 17:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mar 2006 12:09
Messages: 293
Localisation: soisy sur seine 91
28 juillet : visite de la vallée des temples à Agrigente. 10€ l’entrée, gratuit pour les –de 18 ans et moitié prix pour les profs. Supplément de 5 € pour les jardins aménagés dans l’ancienne piscine. Pas mal et zone de pique-nique agréable. Le parcours se fait sur 2kms et c’est le même au retour. Des taxis proposent donc de vous déposer en haut du site pour 3 € par personne. Impression : pas mal. C’est un site reconnu, certainement intéressant pour les connaisseurs, mais pour nous il demande trop d’imagination pour se représenter les choses, trop de pierres au sol et seulement 2 temples à peu près debout. On a préféré de loin Paestum. Compter 3 à 4 heures environ.

Image

Image

Je ne sais pas pourquoi mais beaucoup de femmes photographiaient ce temple sous cet angle :roll:

Image

Une spécialité sicilienne retrouvée dans les jardins: les longues courgettes (souvent plus d'1m). Bon , elles ont le goût de courgette, simplement, elles ne sont pas faciles à caser dans le calif Cap_PDT_01_24
Image


On file ensuite plus à l’ouest vers Eracléa Minoa, site antique qu’on ne visitera pas, pour poser nos serviettes sur une plage toute proche à Bovo Marina. Là le gardien du parking de la plage nous propose d’y passer la nuit plus un café au bar de la plage pour 10 €. On acceptera, d’autant plus qu’on n’avait pas vu d’emplacement bivouac sur notre chemin.

29 juillet : Départ vers 10h pour Scopolo et la réserve dello Zingaro au Nord est de Trapani pour une après-midi baignade. On trouve une place sur le parking public gratuit tout proche de l’entrée de la réserve à la différence des parkings privés payants et plus éloignés. L’accès aux criques de la réserve est payant (5€ et 3€ réduit). Compter de 10 à 20mn de marche sur un chemin côtier pour atteindre la 1ère crique, De 30mn à 1h pour la 2é et la plus éloignée se trouve à 6 kms. Les criques sont sympas mais petites et donc pas mal de monde (On s’est arrêté à la 2è et on est allé à la 3è en nageant). L’eau est chaude et claire. On part alors en masque tuba pendant une bonne heure.

Image

Image

De retour au calif, on demande sans trop y croire au gardien l’autorisation de passer la nuit sur le parking. Il accepte, à notre grande surprise car ce parking est situé dans la réserve. Après notre habituelle douche décathlon, on passe donc la nuit absolument seuls sur ce parking sablonneux, très propre, surplombant la mer et équipé d’une fontaine d’eau potable ce qui n’est pas très courant dans cette partie de la Sicile.

Image

30 juillet : Départ pour Erice. Très jolie ville, aux multiples influences (carthaginoises, romaines, normandes…) construite sur un promontoire à 750m d’altitude avec une vue exceptionnelle.

Image

Image

Image

On se ballade dans ses petites rues pavées et on s’arrête déjeuner sur une terrasse d’un des nombreux restaurants touristiques. Là encore on n’a pas réussi à trouver un établissement qui propose dans sa carte des cannellonis, une spécialité sicilienne. Tant pis on se rattrape avec une autre spécialité au dessert, les cannolis (rouleaux frits, à la ricotta sucrée). Pas mal du tout. La fin du séjour approche, on est samedi et lundi soir on prend le bateau du retour à Palerme Cap_PDT_01_11 . On décide d’aller se poser tranquillement pour les 2 derniers jours au bord de la belle plage de San Vito lo Capo au Nord de Trapani. Un Camper plutôt agréable et proche de la plage fera l’affaire pour 22 € /jour. Arrivant tardivement, on prend quand même le temps de piquer une tête et de profiter de la plage qui se vide progressivement.

Image

31 juillet : Baignade le matin, la plage, grande et très belle avec son lagon et ses 2 grands rochers en arrière plan, est aussi noire de monde. C’est dimanche ! Repas au Camper puis retour à la plage. Baignade puis volley. 2 jours reposants, sans contraintes grâce au "confort" du Camper , l’idéal pour finir un séjour plutôt rythmé.

1er aout : dernier bain de mer en Sicile. On en profite jusqu’au bout d’autant que le WE étant passé, il y a nettement moins de monde. On déjeune ensuite au Camper puis on prend la route pour Palerme en début d’après-midi. Au programme visite des Catacombes de Palerme et de ses 8000 momies. 3 € l’entrée tarif unique. Plutôt impressionnant mais glauque Cap_PDT_01_24 . Heureusement la visite est rapide (30 à 40 mn). On se pose ensuite dans un très beau parc de la ville (Parc anglais), pour profiter de sa fraîcheur en attendant l’heure du départ.

Image

A 21h les moteurs de l’Excelsior se mettent en route et on quitte la Sicile.

Image

La nuit sera difficile. Après avoir regardé « le prénom » sur l’ordi on s’apercevra que les autres passagers se sont tous allongés sur les banquettes et qu’il n’y a plus de place. Maelle dormira sur 2 sièges côte à côte, moi assis sur un fauteuil et Anne ira s‘allonger à même le sol dans le couloir.

2 aout : arrivée à Gènes à 17h30. 3h plus tard on se pose pour la nuit au dessus du lac du col du Mont Cenis.

3 aout : arrivée en région parisienne dans l’après-midi après un mois de voyage et 4800 kms.


On n'a pas aimé Cap_PDT_01_11 :

-Les conducteurs italiens, souvent impatients et agressifs. Clignotants et code de la route en option mais pas les klaxons.
-La gestion des déchets en Italie et en Sicile (les bennes ne sont vidées que trop rarement) et la propreté d’une façon générale des routes parkings et de certaines plages.

Image

Néanmoins certaines villes font de gros efforts (Syracuse par exemple).
-Le trop souvent tout payant (parking, plage…)
-Les coins bivouacs finalement pas si faciles à dénicher. Merci park4night qu’on utilisait pour la première fois qui nous a souvent dépanné mais qui n'offre pas la beauté et la discrétion des spots que le calif nous a souvent permis de dénicher dans d'autres pays méditerranéens.
-Le prix du gasoil, compter environ 1,25€ le litre et 1,45€ en moyenne si on se fait servir (contre 1,10€ en ce moment en France). On a vu jusqu'à 30 cts d'écart. Faites le calcul, pour 80l, autant vous dire que j'ai fait l'effort de sortir du calif Cap_PDT_01_20.
-L'eau potable pas toujours disponible. Les Siciliens évitent de la boire et achètent beaucoup d'eau en bouteille. Nous l'avons quand même bue lorsque nous en trouvions s'en être pour autant malade.

On a apprécié Cap_PDT_01_07 :

-Les conducteurs siciliens, beaucoup plus calmes et courtois qu'en Italie contrairement à ce qu'on avait pu lire sur les guides.
-Le climat constamment ensoleillé et les températures chaudes mais supportables (autour de 30 degrés), moins assommantes qu'en Grèce continentale par exemple.
-La gentillesse des Siciliens en général et un sentiment de sécurité qu'on n'avait moins dans la région de Naples. Cela reste très subjectif car dans les faits, nous n'avons eu aucune mauvaise surprise. Nous avons utilisé très souvent le toit du calif comme coffre fort en y glissant différents objets (notebook, tablette...) accessible uniquement avec la clé pour ouvrir ce toit. :idea:
-Le coût plutôt avantageux de la nourriture en générale, particulièrement les fruits et légumes.
-La variété de ce qui est proposé en Sicile. Il y en a pour tous les goûts: plages, volcans, villes et villages, une histoire très riche traversée par de nombreuses civilisations (Grecs, Romains, Normands, Carthaginois...) que l'on retrouve dans les constructions, la cuisine et les caractéristiques physiques des Siciliens: des petits et bruns à la peau mate mais aussi des plus grands blonds, voire roux à la peau plus claire et aux yeux bleus.

Encore une fois, on se dit qu'on n'a fait que survoler ce qu'il était possible de faire. Comme pour tout voyage il y a des choix à faire. Il nous faudra au moins revenir visiter la Calabre et les Pouilles et passer davantage de temps dans les villes siciliennes et les autres iles éoliennes que Stromboli, particulièrement Vulcano.

_________________
California confort 174cv avril 2005


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Aoû 2016 18:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2008 08:16
Messages: 2607
Localisation: Besançon (25, Doubs)
Bravo et merci pour ce report remarquablement fait! ImageJe sais le temps que ça prend sur place puis ensuite de retour à la maison pour en apprécier ses qualités: belles photos, tarifs, avis, les choix que vous avez faits etc :idea: :wink:

Je me permets de vous poser une question: cela fait plusieurs années que j'aimerais aller en Sicile (en particulier pour les sites antiques et le volcanisme, mais aussi la bonne bouffe italienne, les plages et la mer...) mais ma femme craint la chaleur.
J'ai regardé pour y aller sur nos vacances de printemps: départ le vendredi soir, arrivée le dimanche sur place, 12 jours puis retour.
Qu'en pensez-vous? 12 jours sur place, c'est trop court vu la route à faire? :?:

(les Pouilles et la Calabre sont aussi dans les tuyaux et pour moi, l'idéal aurait été de tout faire en été...)

_________________
Le CriticakouaBeach- T5 California Beach - avril 2015 - 140ch - CG 6 - 4M - Bloc diff - 72 000 km - 182 nuits (37 nuits en 2018)
Le Califakouatique- T5 Calif Confort - 03/2005 - 130ch - CG 5 - 146 000 km - 248 nuits entre 2008 et 2014 - vendu

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Aoû 2016 23:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mar 2006 12:09
Messages: 293
Localisation: soisy sur seine 91
12 jours sur place, possible mais il ne faudra pas chômer pour voir tout ce que tu me dis. Nous sommes restés 18 jours et j'ai le sentiment d'être passé à côté de plein de choses. La Sicile est la plus grande île de la méditerranée (3 fois la Corse à peu près) et du fait de sa proximité avec le continent elle a toujours été très peuplée par des civilisations très différentes d'où ses richesses culturelles. Par exemple, la Sardaigne qu'on a aussi visitée en calif fait sensiblement la même taille mais propose moins de découvertes culturelles.
Après, vous passerez aussi moins de temps sur les plages à cette saison. C'est du temps de gagné pour le reste.
Votre projet me rappelle notre trip en Andalousie aux vacances de Pâques. 10 jours et 6000kms. Si vous êtes prêts à enfiler les bornes et renoncer aux moments de farniente ça peut le faire. Le retour par la route aussi ?

_________________
California confort 174cv avril 2005


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2016 09:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2008 08:16
Messages: 2607
Localisation: Besançon (25, Doubs)
Oui, c'est grand la Sicile, mais je suppose qu'on y roule mieux qu'en Corse en pleine saison où on frôle des vitesses moyennes de 50km/h quand ça va bien... Cap_PDT_01_20
Tu confirmes, on ne "perd" pas trop de temps sur les trajets?

Comme ça, au départ, je pense tout faire par la route, c'est quand même plus rapide. (et puis j'aimerais faire un arrêt à la Villa Adriana que nous n'avons pas faite lors de notre court séjour à Rome l'année dernière). Cela dit, le retour en bateau comme vous avez fait, ça peut être sympa et reposant avant de reprendre le boulot. Tu as une idée du prix que ça pourrait coûter pour 5 avec le Calif? :idea: :?:

Au printemps, c'est clair qu'on fera moins de plage. De toute façon, ma femme et moi préférons les activités sportives ou culturelles. :twisted: (c’est pas le cas des enfants mais comme c'est pas eux qui commandent...! Cap_PDT_01_26 )

Et pour l'Etna, je pense qu'il y aura encore de la neige et que ça risque d'être compliqué. Mais bon, on a déjà fait des volcans en Islande, le Vésuve, donc à voir mais c'est pas vital pour cette fois-ci...
Par contre, j'aimerais faire le Stromboli (ton report a bien aggravé mon envie! :razz: ).

Le reste du programme ce sera les sites/villes antiques. (j'ai lu une trilogie historique sur les guerres puniques cet été et la Sicile a effectivement été très disputée entre Rome et Carthage, et j'aimerais vraiment bien y aller).

Bref, oui c'est un peu court, mais si tu penses que c'est quand même faisable en faisant des concessions (sur les plages). Bon, c'est pas encore décidé, mais il faudra bien qu'on y aille un jour! :cool:
Merci pour tes conseils! :wink:

_________________
Le CriticakouaBeach- T5 California Beach - avril 2015 - 140ch - CG 6 - 4M - Bloc diff - 72 000 km - 182 nuits (37 nuits en 2018)
Le Califakouatique- T5 Calif Confort - 03/2005 - 130ch - CG 5 - 146 000 km - 248 nuits entre 2008 et 2014 - vendu

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2016 11:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mar 2006 12:09
Messages: 293
Localisation: soisy sur seine 91
Oui pas de problème pour rouler en Sicile, même Palerme ça allait finalement. En plus beaucoup des autoroutes sont très peu chères et même souvent devenues gratuites (il y a encore les guichets mais plus de barrières).

Pour le bateau (de Palerme à Gènes), ça nous a couté 310€ à 3 avec le calif. A ce prix tu dors sur les banquettes. Je crois me souvenir qu'il faut rajouter à peu près 150€ pour une cabine de 4. Comme les cabines n'étaient pas toutes réservées, il y a eu une annonce micro pour les louer "à un tarif très avantageux" mais je ne me suis pas renseigné.
Le trajet dure une vingtaine d'heures. Les horaires sont toujours les mêmes (l'été au moins): départ 21h et arrivée vers 18H.
L'avantage, même si on a mal dormi, c'est que c'est quand même moins fatiguant et dangereux que la route. Puis depuis Gênes, en 3h tu es au col du mont Cenis. Si vous pouvez changez de conducteur, dans la nuit tu es chez toi. Donc en à peine un jour et demi tu peux faire le trajet.
C'est vrai que pour vous à 5 c'est peut être moins intéressant financièrement que de tout faire en voiture. Il faut voir les tarifs pour cette saison.
http://www.gnv.it/fr/destinations-des-f ... gurie.html

_________________
California confort 174cv avril 2005


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com